Nouvelle version ! Conforme COVID-19 et loi n°3718 : Notre document unique d’évaluation des risques professionnels évolue pour rester conforme à l’évolution de la loi. Le document contient désormais un onglet « Prévention des risques » déjà pré-rempli par nos soins. La modification des risques est encore simplifié grâce à de nouvelles listes déroulantes. De plus, le document est désormais optimisé pour être imprimable directement au format A4 sans aucun réglage de votre part. Le design du document a également été intégralement revu pour être toujours plus ergonomique et toujours plus simple à prendre en main.

 

Il inclut l'évaluation des risques liés au Coronavirus comme l’exige la réglementation. L’obligation du port du masque comme moyen de prévention dans les espaces clos et collectifs y est inscrit, selon les mesures du gouvernement entrée en vigueur le 1er Septembre 2020.

 

Notre document unique d’évaluation des risques à destination des Peintre en Bâtiment au format Excel est défini selon 3 unités de travail :

 

_ Sur le chantier

_ Aux abords du chantier

_ Sur route ouverte

 

Ce document est déjà complété avec l'ensemble des risques professionnels de la profession. Il respecte la réglementation en vigueur sur l'évaluation des risques professionnels à la charge de l'employeur : Article L. 4121-3 et L. 4121-2 du Code du travail.

 

Qualité du document : Étude basée sur :

_le dossier "La prévention des risques professionnels des peintres en bâtiment", article de l'organisme français Officiel Prévention.

_ Le Dossier "Amiante" de l'organisme français INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité)

_ Le Dossier "Risques liés au plomb et autres risques sanitaires" du ministère de la transition écologique et solidaire français.

 

Le résultat est un fichier Excel de 5 pages contenant :

  • Une première de couverture. 
  • Une page de garde avec les renseignements utiles sur l'entreprise.
  • Les rappels réglementaires sur les DUERP
  • La présentation de la méthode d'évaluation des risques.
  • La trame du document unique avec 28 risques détaillés, évalués, ainsi que les moyens à mettre en oeuvre pour les réduire.

 

Vous retrouverez dans ce document les risques majeurs liés au métier de Peintre en Bâtiment, En voici un extrait :

 

Utilisation de peinture : Les peintres sont exposés par contact avec la peau ou par inhalation à des composés chimiques dangereux majeurs contenue dans les peintures. Pour les peintures à base d'eau, le risque principal provient de l'éther de glycol, qui est responsable d'irritations, de sensibilisation des muqueuses, de toxicité du sang et de la reproduction. Les peintres en bâtiment utilisent également des peintures à base de solvants qui sont des Composéés Organiques Volatiles (COV). Ces derniers ont une toxicité neurologique élevée, de fortes odeurs, et une forte inflammabilité. Enfin, des peintures à base de polyuréthanes contenant des isocyanates peuvent engendrer des allergies (asthme , eczéma), des maladies d'inflammation des poumons (PHS), des inflammations de la paupière (blépharoconjonctivite). Tous ces risques chimiques sont majoritairement présents lors de la préparation des peintures, lors de leur application sur les supports, et lors du nettoyage des outils. Pour réduire les risques professionnels liés aux peintures, il est recommandé de privilégier les peintures à l'eau qui sont moins dangereuses, lorsque cela est possible. Toujours respecter les consignes d'utilisation inscrites sur le contenant des produits chimiques. S'équiper avec les moyens de protections individuelles appropriés : Masques (FFP2 FFP3, à cartouche), Lunette (EN NF166), Gants (EN 374), Combinaison (EN14605 Type 4 pour pulvérisation). Voir si certaines peintures sont classées CMR et si oui peuvent être remplacés par des équivalents qui ne le sont pas.

 

Utilisation de produits chimiques de type décapant / dégraissant : Les peintres sont amenés à utiliser fréquemment des décapants pour peintures ou des produits dégraissants pour préparer les surfaces à peindre. Couramment, ces produits contiennent deux composés : le dichlorométhane et le trichloréthylène. L'exposition a principalement lieu lors de la préparation des produits décapants et dégraissants, lors de leur utilisation, et lors du nettoyage des outils sur lesquels ces produits sont présents. Les dommages principaux spécifiquement engendrés par le dichlorométhane et le trichloréthylène sont : irritations cutanées, respiratoires, atteintes du système nerveux. Ces deux molécules étant CMR, elles sont aussi Cancerigène, Mutagène, Reprotoxique. Pour réduire ces risques, toujours respecter les consignes d'utilisation inscrites sur le contenant des décapants et dégraissants.

 

Les risques liés à l'inhalation de poussières engendrées par le ponçage des supports à peindre : Les peintres sont amenés à poncer différents supports pour préparer les surfaces à peindre. Couramment, le ponçage permet d'éliminer les anciennes couches d'enduits, de plâtre, de vieilles peintures, de vernis sur bois, de résidus de corindon, etc. Le risque augmente d'autant plus qu'il n'y a pas de circulation d'air dans la pièce. Les dommages principaux spécifiquement engendrés par le ponçage sont des irritations du système respiratoire, des irritations aux niveaux des yeux, des cancers. Le ponçage en extérieur permet de réduire de façon importante l'exposition aux poussières. En cas de ponçage dans un espace clos, veiller à avoir une aération suffisante pour évacuer les poussières. Porter des masques permettant de retenir la poussière contenue dans l'air ambiant lors des opérations de ponçages (masques FFP2 voir FFP3). 

 

Les risques liés aux postures contraignantes : Les peintres en bâtiment sont amenés à être dans des postures contraignantes pendant les différents travaux qu'ils effectuent (torsion, position accroupie ou agenouillée, bras en l'air.) L'exposition à ce risque dépend plus particulièrement de la zone de travaux (hauteur, accessibilité, etc.). Les dommages possibles sont des Troubles dorso-lombaire ou musculo-tendineux et Troubles Musculo Squelettiques. Pour réduire ces risques, fournir au personnel du matériel qui soit le plus pratique possible afin de leur éviter d'adopter des postures contraignantes trop fréquemment. En tant que salarié, faire remonter les problématiques rencontrées afin d'essayer de trouver des solutions alternatives. Il existe également la formation PRAP.

 

Fin de l'extrait.

Document Unique : Peintre en Bâtiment

€99.00 Prix original
€74.25Prix soldé
  • L'entreprise achetant ce document est la seule à pouvoir en bénéficier à son propre compte. Elle peut à ce titre modifier le document comme bon lui semble. Toute reproduction et/ou diffusion de ce document, en tout ou en partie, est interdite et sera suivie de poursuites judiciaires.

4.6
57 (Satisfaction client)
Laissez votre avis sur nos produits
Laissez nous votre avisContenu médiocre! Je le fais savoir auprès du service support en exigeant réparation.Contenu moyen! Et en plus j'ai besoin du service support pour l'utiliser.Contenu moyen! je sollicite le service support pour demander modification.Contenu complet mais j'ai quand même besoin d'assistance pour mon document.Contenu complet, je n'ai même pas besoin de demander d'assistance au service support!Laissez nous votre avis
Paiement Sécurisé
CB / PayPal
Paiement Sécurisé
Service Support Réactif
Réponse mail  : 24h
Service Support
Large catalogue