Nouvelle version ! Conforme COVID-19 et loi n°3718 : Notre document unique d’évaluation des risques professionnels évolue pour rester conforme à l’évolution de la loi. Le document contient désormais un onglet « Prévention des risques » déjà pré-rempli par nos soins. La modification des risques est encore simplifié grâce à de nouvelles listes déroulantes. De plus, le document est désormais optimisé pour être imprimable directement au format A4 sans aucun réglage de votre part. Le design du document a également été intégralement revu pour être toujours plus ergonomique et toujours plus simple à prendre en main.

 

Il inclut l'évaluation des risques liés au Coronavirus comme l’exige la réglementation. L’obligation du port du masque comme moyen de prévention dans les espaces clos et collectifs y est inscrit, selon les mesures du gouvernement entrée en vigueur le 1er Septembre 2020.

 

Notre document unique d’évaluation des risques à destination des boulangerie et/ou Charcuterie au format Excel est défini selon 3 unités de travail :

 

_ Fournil

_ Vente à la clientèle

_ Environnement de travail

 

Qualité du document : Étude basée sur : 

 

_L'article "Boulangerie, pâtisserie, meunerie. Prévention dans les métiers de boulanger, pâtissier et meunier" de l'Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS)

 

_L'article "La prévention des risques professionnels des boulangers" de l'organisme français Officiel Prévention.

 

Le résultat est un fichier Excel de 5 pages contenant :

  • Une première de couverture. 
  • Une page de garde avec les renseignements utiles sur l'entreprise.
  • Les rappels réglementaires sur les DUERP
  • La présentation de la méthode d'évaluation des risques.
  • La trame du document unique avec 22 risques détaillés, évalués, ainsi que les moyens à mettre en oeuvre pour les réduire.

 

Comme tous nos documents, ce fichier peut être modifié à volonté. Nous y avons inclus la méthode d'évaluation des risques simplifiés par listes déroulante vous permettant d'ajouter ou de modifier des risques facilement.

 

Vous retrouverez dans ce document les risques majeurs liés au métier de la boulangerie. En voici un extrait :

 

Les risques liés aux farines - inhalation des poussières : Les farines utilisées par les boulangers sont extrêmement volatiles et les particules en suspension dans l'air sont très facilement inhalable. Elles sont capables de pénétrer jusqu'aux alvéoles pulmonaires et peuvent aboutir à des maladies professionnelles reconnues. Le risque est principalement présent lors de la préparation des pâtes à pain et/ou des viennoiseries ou lors du nettoyage des fourneaux. L'inhalation des poussières de farine provoque des éternuements, de l'asthme, des larmoiements, des difficultés respiratoires chroniques (difficulté à inspirer / expirer), des rhinites avec écoulement nasal important ainsi que des picotements au niveau de la gorge. Celle-ci peut alors s'infecter et déboucher sur une sinusite. Il est possible de réduire le risque à la source et de diminuer la cause allergique en choisissant des farines dégageant peu de poussières, qui sont constituées de grosses particules ou enrobées d'huile végétale. Pendant l'utilisation des farines, les bonnes pratiques de manipulation permettent également de réduire les poussières : ne pas secouer les sacs pour vider la farine, ne pas plier ou rouler les sacs sans précaution, augmenter progressivement la vitesse du pétrin au démarrage. Nettoyer régulièrement les locaux en évitant les balayettes sur les plans de travail et les balais sur les sols. Utiliser plutôt des chiffons humides ainsi que des aspirateurs adaptés. S'équiper de masques FFP2/FFP3 pour les tâches générant davantage de poussières tels que le fleurage.

 

Les risques liés aux Manutentions - Troubles Musculo Squelettiques : Les boulangers sont amenés à réaliser de nombreuses manutentions dans le cadre de leur travail, ce qui sur le long terme peut déboucher sur des Troubles Musculo Squelettiques reconnus comme maladies professionnelles. Le risque est principalement présent lors de la manutention des sacs de farine qui pèsent souvent plusieurs dizaines de kilos, mais aussi lors de l'alimentation et du dépotage du pétrin, du pesage des pâtons, et enfin lorsque l'on enfourne et désenfourne. Les principaux dommages possibles sont des TMS au niveau des membres supérieurs : dos (principalement au niveau de la colonne vertébrale), épaules, cou, mais aussi coudes et poignets. Cela se traduit par des tendinites (inflammation des tendons reliant les muscles aux os). Pour réduire ces risques, il est nécessaire d'avoir recours à des aides à la manutention chaque fois que cela est possible (diable, chariot, monte-charge). Il est préférable d'acheter la farine par sac de 25kg maximum afin de réduire les contraintes de poids porté en une seule fois. Pour réduire la manipulation des planches, il est utile d'utiliser une balancelle ou un repose pâton. Enfin, pour éviter les opérations de dépotage représentent de grosses contraintes de manutentions, il est possible de s'équiper d'un pétrin basculable.

 

Les risques liés à l'utilisation de matériels tranchants : Les boulangers sont amenés à utiliser des machines électriques ainsi que des outils tranchants tels que des laminoirs, des batteurs, des pétrins, etc. Le risque est présent lors de l'utilisation de ces équipements, mais plus particulièrement lors de leurs nettoyages, ce qui est un risque courant dans le secteur de la boulangerie. Les dommages possibles liés à l'utilisation de ces outils et machines sont des coupures, des écrasements, ainsi que des sectionnements de membres. Pour réduire ces risques, il est nécessaire d'utiliser des machines conformes. Entre autres, chaque machine doit être dotée d'un dispositif d'arrêt d'urgence (coup de poing, interrupteur) identifié clairement par le personnel. Il est nécessaire que les machines soient équipées de moyens de protection mécaniques (écrans de protection et de sécurité, capot de protection, etc.). Il est important de rester alerte lors de l'utilisation et du nettoyage de ces machines.

 

Les risques liés au long maintien de la posture debout et piétinement : Les boulangers sont exposés au risque posturaux, en particulier le long maintien de la position debout. De plus, le peu de marche effectué par les boulangers durant leur journée de travail relève du piétinement, ce qui augmente les risques posturaux. L'exposition à ce risque est quotidienne pour les boulangers, car cela est directement lié à leur poste de travail. Le risque est majoré en fonction du temps passé au fournil. Les dommages possibles sont principalement des problèmes de dos touchant la colonne vertébrale, caractérisée par des douleurs ainsi que des gènes fonctionnels (raideur, maladresse ou perte de force) qui peuvent devenir invalidants (lombalgie, épicondylite, syndrome carpien).

 

Fin de l'extrait.

Document Unique : Boulangerie - Pâtisserie

€99.00 Prix original
€74.25Prix soldé
  • L'entreprise achetant ce document est la seule à pouvoir en bénéficier à son propre compte. Elle peut à ce titre modifier le document comme bon lui semble. Toute reproduction et/ou diffusion de ce document, en tout ou en partie, est interdite et sera suivie de poursuites judiciaires.

4.6
57 (Satisfaction client)
Laissez votre avis sur nos produits
Laissez nous votre avisContenu médiocre! Je le fais savoir auprès du service support en exigeant réparation.Contenu moyen! Et en plus j'ai besoin du service support pour l'utiliser.Contenu moyen! je sollicite le service support pour demander modification.Contenu complet mais j'ai quand même besoin d'assistance pour mon document.Contenu complet, je n'ai même pas besoin de demander d'assistance au service support!Laissez nous votre avis
Paiement Sécurisé
CB / PayPal
Paiement Sécurisé
Service Support Réactif
Réponse mail  : 24h
Service Support