Nouvelle version ! Conforme COVID-19 et loi n°3718 : Notre document unique d’évaluation des risques professionnels évolue pour rester conforme à l’évolution de la loi. Le document contient désormais un onglet « Prévention des risques » déjà pré-rempli par nos soins. La modification des risques est encore simplifié grâce à de nouvelles listes déroulantes. De plus, le document est désormais optimisé pour être imprimable directement au format A4 sans aucun réglage de votre part. Le design du document a également été intégralement revu pour être toujours plus ergonomique et toujours plus simple à prendre en main.

 

Il inclut l'évaluation des risques liés au Coronavirus comme l’exige la réglementation. L’obligation du port du masque comme moyen de prévention dans les espaces clos et collectifs y est inscrit, selon les mesures du gouvernement entrée en vigueur le 1er Septembre 2020.

 

_ Administratif

_ A l'atelier

_ Sur le chantier

_ Utilisation de véhicules

_ Environnement de travail

 

Ce document est déjà complété avec l'ensemble des risques professionnels de la profession. Il respecte la réglementation en vigueur sur l'évaluation des risques professionnels à la charge de l'employeur : Article L. 4121-3 et L. 4121-2 du Code du travail.

 

Gage de qualité du document : Étude basée sur l'article "La prévention des risques professionnels des vitriers" de l'organisme français Officiel Prévention.

 

Le résultat est un fichier Excel de 5 pages contenant :

  • Une première de couverture.
  • Une page de garde avec les renseignements utiles sur l'entreprise.
  • Les rappels réglementaires sur les DUERP.
  • La présentation de la méthode d'évaluation des risques.
  • La trame du document unique avec 30 risques détaillés, évalués, ainsi que les moyens à mettre en oeuvre pour les réduire.

 

Comme tous nos documents, ce fichier peut être modifié à volonté. Nous y avons inclus la méthode d'évaluation des risques simplifiés par listes déroulante vous permettant d'ajouter ou de modifier des risques facilement.

 

Vous retrouverez dans ce document les risques majeurs liés au métier de vitriers. En voici un extrait :

 

Les risques liés au travail du verre - le risque de coupure : Lors de la découpe ou du perçage, les vitriers peuvent être blessés par le verre. En effet, le verre coupé est extrêmement tranchant et peut provoquer de simples coupures comme des lacérations importantes au niveau des mains, mais aussi au niveau des pieds. Pour les vitriers, le risque de coupure est principalement présent lors de la découpe et du perçage du verre, lorsque le bord du verre est extrêmement tranchant. Les dommages possibles sont des coupures pouvant s'infecter en cas d'absence de désinfection, des plaies ouvertes provoquant des saignements importants (veine / aorte), vore des sectionnements de doigts, de nerfs et/ou de tendons dans les cas les plus graves. Lors des opérations de découpe et de perçage du verre, il est nécessaire d'être équipé d'EPI adapté, notamment des gants anti-coupures EN388. il est nécessaire de n'être que sur une seule tache à la fois afin de se concentrer pleinement. Pour cela, s'isoler de la clientèle, du téléphone, et plus largement de toute source de distraction afin de travailler sereinement et non dans la précipitation ou dans le stress.

 

Les risques liés aux chutes de hauteur : C'est une nécessité imposée par le métier : les vitriers sont amenés à travailler en hauteur, sur des échelles et/ou des échafaudages. Les vitriers sont aussi amenés à utiliser des plateformes montées sur des tréteaux, des escabeaux, avec là aussi des risques de chutes importants. Chez les vitriers, les risques de chutes de hauteur sont présents toute l'année. La probabilité d'accident augmente selon les conditions météo (pluie / vents), selon les moyens de travaux en hauteurs utilisés (échelles, escabeau, échafaudages, etc..) et selon l'encombrement de l'espace de travail (outils qui traînent au sol, liquide renversé au sol, etc.). Les dommages possibles provoqués par des chutes de hauteur sont des chocs importants au niveau squelettique, des contusions, des fractures, des dommages irréversibles (ex : colonne vertébrale) voire la mort. Selon l'article R. 4323-63, si le risque de chute est faible on peut utiliser un escabeau NF pour du travail en hauteur à caractère exceptionnel. Les échelles doivent rester un moyen d'accéder à un endroit en hauteur tel qu'une plateforme : cela ne doit pas être un support de travail. Dans tous les cas, prendre le temps d'installer du matériel adapté au travail en hauteur sur une surface la plus plane possible. Ne pas monter sur des installations précaires pour faire du travail en hauteur. S'équiper en conséquence (harnais, longe, stop chute) et s'attacher à un point d'ancrage suffisamment résistant (formation travail en hauteur). Porter des chaussures antidérapantes de bonne qualité.

 

Les risques liés aux manutentions, en particulier les Troubles Musculo Squelettiques : Les vitriers sont amenés à manutentionner de lourdes charges, notamment des plaques de verre lourdes en double voire triple vitrage. De plus, ces plaques de verre sont peu maniables en raison du manque de prise ce qui rend plus difficiles leurs manutentions. Le risque est principalement présent lors de la manutention de grandes vitres au poids conséquent. Le risque est majoré selon trois critères : le poids manutentionné, le temps de manutention, la facilité/difficulté à manutentionner l'objet. Les dommages possibles liés aux manutentions sont des dorsalgies (problème de dos) dues à la forte pression exercée sur la colonne vertébrale, avec parfois des sciatiques. A cela s'ajoute des problèmes ostéo-articulaires des membres supérieurs, notamment des tendinites au niveau des épaules et des poignets. Les manutentions doivent être prévues dans l'organisation générale de l'atelier, notamment en l'équipant d'aide à la manutention permettant de réduire la difficulté physique (transpalette, diable, etc..). Pour les manutentions, équiper les vitriers de protection individuelle adaptés, notamment des gants de manutention en cuir épais. Il est possible de suivre la formation PRAP.

 

Les risques liés à l'utilisation de produits d'étanchéité, de joints de mastic, de calfeutrage, de scellement : Les vitriers sont exposés aux affections cutanées en raison des substances irritantes et allergisantes contenues dans les différents produits de fixations : joints de mastic, produits d'étanchéité, de scellement, etc. Le risque est présent lorsque les vitriers utilisent ces produits et qu'ils se retrouvent au contact de leurs mains s'ils n'utilisent pas de gants. Les risques sont variables d'un produit à un autre. Les premiers symptômes observables sont l'apparition de rougeurs sur les mains, des sensations de démangeaisons ou de brûlures, des fissures, des crevasses et/ou des desquamations (peau qui pèle). Cela peut ensuite amener diverses dermatoses (dermite d'irritation) ou encore de l'eczéma. Certains produits peuvent également être classés CMR : Cancérigène, Mutagène, Reprotoxique.

 

Fin de l'extrait.

Document Unique : Vitrier

€99.00 Prix original
€74.25Prix soldé
  • L'entreprise achetant ce document est la seule à pouvoir en bénéficier à son propre compte. Elle peut à ce titre modifier le document comme bon lui semble. Toute reproduction et/ou diffusion de ce document, en tout ou en partie, est interdite et sera suivie de poursuites judiciaires.

4.6
57 (Satisfaction client)
Laissez votre avis sur nos produits
Laissez nous votre avisContenu médiocre! Je le fais savoir auprès du service support en exigeant réparation.Contenu moyen! Et en plus j'ai besoin du service support pour l'utiliser.Contenu moyen! je sollicite le service support pour demander modification.Contenu complet mais j'ai quand même besoin d'assistance pour mon document.Contenu complet, je n'ai même pas besoin de demander d'assistance au service support!Laissez nous votre avis
Paiement Sécurisé
CB / PayPal
Paiement Sécurisé
Service Support Réactif
Réponse mail  : 24h
Service Support