Nouvelle version ! Conforme COVID-19 et loi n°3718 : Notre document unique d’évaluation des risques professionnels évolue pour rester conforme à l’évolution de la loi. Le document contient désormais un onglet « Prévention des risques » déjà pré-rempli par nos soins. De plus, le document est désormais optimisé pour être imprimable directement au format A4 sans aucun réglage de votre part. Le design du document a également été intégralement revu pour être toujours plus ergonomique et toujours plus simple à prendre en main. 

 

Il inclut l'évaluation des risques liés au Coronavirus comme l’exige la réglementation. L’obligation du port du masque comme moyen de prévention dans les espaces clos et collectifs y est inscrit, selon les mesures du gouvernement entrée en vigueur le 1er Septembre 2020.

 

Ce document est déjà complété avec l'ensemble des risques professionnels de la profession. Il respecte la réglementation en vigueur sur l'évaluation des risques professionnels à la charge de l'employeur : Article L. 4121-3 et L. 4121-2 du Code du travail.

 

Qualité du document : Étude basée sur le dossier "Evaluation et prévention des risques chez les agents de sécurité", de l'organisme français INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité).

 

Le résultat est un fichier Excel de 5 pages contenant :

  • Une première de couverture. 
  • Une page de garde avec les renseignements utiles sur l'entreprise.
  • Les rappels réglementaires sur les DUERP
  • La présentation de la méthode d'évaluation des risques.
  • La trame du document unique avec 19 risques détaillés, évalués, ainsi que les moyens à mettre en oeuvre pour les réduire.

 

Comme tous nos documents, ce fichier peut être modifié à volonté. Nous y avons inclus la méthode d'évaluation des risques simplifiés par listes déroulante vous permettant d'ajouter ou de modifier des risques facilement.

 

Vous retrouverez dans ce document les risques majeurs liés au métier d'agent de sécurité. En voici un extrait :

 

Les risques liés aux agressions physiques : Les agents de sécurité peuvent être confrontés à des individus provocateurs, ivres, ou sous l'emprise de stupéfiant qui peuvent les agresser physiquement. Il n'y a pas de moment particulier, cela dépend principalement des missions. Les risques les plus élevés viennent des surveillances de nuit dans les milieux festifs. (bar, concert). Hématome, blessure, contusion, écrasement, amputation, perte d'un membre, coma, mort. Pour réduire ces risques, échanger avec le personnel sur la gestion des conflits, la maîtrise du comportement en cas d'agression physique, la gestion du stress, la détection des conduites addictives. Signaler les agressions physiques sur une main courante avec un éventuel dépôt de plainte en fonction de la gravité. En tant que collègue ou encadrant, assurer un soutien psychologique de l'agressé.

 

Les risques liés aux postures fatigantes liés au travail debout : C'est une nécessité imposée par le métier, les agents de sécurité travaillant debout sur la majorité de leur mission. Il n'y a pas de moment particulier, le risque est présent toute l'année. Les dommages possibles sont des douleurs articulaires (genoux), des troubles circulatoires, des douleurs dorsales ainsi que des douleurs musculaires. Pour réduire les risques, essayer de diversifier les missions des agents dans le domaine du possible pour alterner entre les missions debout (surveillance de bar, boîte de nuit, concert) et les missions assises (ex : surveillance vidéo). Voir s'il est possible de fournir des sièges assis/debout au personnel.

 

Les risques liés aux amplitudes de travail variables : Possibilité de travail la nuit, le jour, le week-end avec d'éventuelles heures supplémentaires et astreintes. Il n'y a pas de moment particulier, le risque est présent toute l'année. Les dommages possibles sont de la fatigue, du stress, des troubles du sommeil, des problèmes d'hygiène alimentaire (grignotage pouvant entraîner obésité), du tabagisme, voire un burn-out ou une dépression. Pour réduire ces risques, respecter au mieux la régularité des horaires et la réglementation concernant le temps de travail, surtout de nuit. Essayer de distribuer les missions aux employés en fonction de leurs lieux d'habitation pour limiter les temps de trajet.

 

Les risques liés aux agressions verbales : Les agents de sécurité peuvent être confrontés à des individus provocateur, ivre, ou sous l'emprise de stupéfiant qui peut les insulter. Il n'y a pas de moment particulier dans l'année ou l'exposition est plus importante, cela dépend principalement des missions. Les risques les plus élevés viennent des surveillances de nuit dans les milieux festifs. (bar, concert). Les dommages possibles sont de la fatigue, du stress, des troubles du sommeil, des problèmes d'hygiène alimentaire (grignotage pouvant entraîner obésité), du tabagisme, voire un burn-out ou une dépression. Pour réduire ces risques, échanger avec le personnel sur la gestion des conflits, la maîtrise du comportement en cas d'agression verbale, la gestion du stress, la détection des conduites addictives. Signaler les agressions verbales sur une main courante avec un éventuel dépôt de plainte en fonction de la gravité. En tant que collègue ou encadrant, assurer un soutien psychologique de l'agressé si nécessaire.

 

Les risques liés aux injonctions contradictoires entre le responsable direct et l'entreprise utilisatrice : Il se peut que les ordres provenant de l'entreprise utilisatrice ne soient pas conformes à celle du responsable. Certaines consignes peuvent paraître anormales pour les agents de sécurité. Il n'y a pas de moment particulier dans l'année. Cela dépend des missions et surtout de l'entreprise utilisatrice. Les dommages possibles sont de la fatigue, du stress, des troubles du sommeil, des problèmes d'hygiène alimentaire (grignotage pouvant entraîner obésité), du tabagisme, voire un burn-out ou une dépression. En tant que responsable des agents de sécurité, prendre le temps de dialoguer avec l'entreprise utilisatrice pour définir des règles avant la prise de poste des agents. Voir s'il est possible d'organiser des réunions pour permettre aux agents de faire remonter les problèmes éventuels qu'ils rencontrent avec certaines entreprises utilisatrices.

 

Les risques liés aux bruits : Les agents de sécurité peuvent être amenés à surveiller des lieux bruyants (boîtes de nuit, concerts, raves parties, évènements) ou bien des sites industriels bruyants. Le risque est principalement présent dans les lieux de fêtes nocturnes (bar, discothèque, rave partie). Les dommages possibles sont des pertes auditives, de la surdité ainsi que de la fatigue. 

 

Fin de l'extrait.

Document Unique : Sécurité Privée

€99.00 Prix original
€74.25Prix soldé
  • L'entreprise achetant ce document est la seule à pouvoir en bénéficier à son propre compte. Elle peut à ce titre modifier le document comme bon lui semble. Toute reproduction et/ou diffusion de ce document, en tout ou en partie, est interdite et sera suivie de poursuites judiciaires.

4.6
57 (Satisfaction client)
Laissez votre avis sur nos produits
Laissez nous votre avisContenu médiocre! Je le fais savoir auprès du service support en exigeant réparation.Contenu moyen! Et en plus j'ai besoin du service support pour l'utiliser.Contenu moyen! je sollicite le service support pour demander modification.Contenu complet mais j'ai quand même besoin d'assistance pour mon document.Contenu complet, je n'ai même pas besoin de demander d'assistance au service support!Laissez nous votre avis
Paiement Sécurisé
CB / PayPal
Paiement Sécurisé
Service Support Réactif
Réponse mail  : 24h
Service Support
Large catalogue