Nouvelle version ! Conforme COVID-19 et loi n°3718 : Notre document unique d’évaluation des risques professionnels évolue pour rester conforme à l’évolution de la loi. Le document contient désormais un onglet « Prévention des risques » déjà prérempli par nos soins. La modification des risques est encore simplifiée grâce à de nouvelles listes déroulantes. De plus, le document est désormais optimisé pour être imprimable directement au format A4 sans aucun réglage de votre part. Le design du document a également été intégralement revu pour être toujours plus ergonomique et toujours plus simple à prendre en main.

 

Il inclut l'évaluation des risques liés au Coronavirus comme l’exige la réglementation. L’obligation du port du masque comme moyen de prévention dans les espaces clos et collectifs y est inscrite, selon les mesures du gouvernement entrées en vigueur le 1er Septembre 2020.

 

Ce document est déjà complété avec l'ensemble des risques professionnels de la profession. Il respecte la réglementation en vigueur sur l'évaluation des risques professionnels à la charge de l'employeur : Article L. 4121-3 et L. 4121-2 du Code du travail.

 

Gage de qualité du document : Étude basée sur l'article "La prévention des risques professionnels des conchyliculteurs" de l'Organisme Français Officiel-Prévention.

 

Le résultat est un fichier Excel de 5 pages contenant :

  • Une première de couverture.
  • Une page de garde avec les renseignements utiles sur l'entreprise.
  • Les rappels réglementaires sur les DUERP.
  • La présentation de la méthode d'évaluation des risques.
  • La trame du document unique avec 36 risques détaillés, évalués, ainsi que les moyens à mettre en oeuvre pour les réduire.

 

Comme tous nos documents, ce fichier peut être modifié à volonté. Nous y avons inclus la méthode d'évaluation des risques simplifiés par listes déroulante vous permettant d'ajouter ou de modifier des risques facilement.

 

Vous retrouverez dans ce document les risques majeurs liés au métier d'agriculteur céréalier. En voici un extrait :

 

Les risques liés à la répétition de mouvements manuels. : Les conchyliculteurs sont exposés aux risques physiques de la répétition de mouvements manuels qu'ils effectuent chaque jour.  Le danger est principalement présent lors du tri, calibrage, conditionnement et expédition des produits. Cela induit des risques de douleurs musculaires, des douleurs articulaires et des Troubles Musculo-Squelettiques (long terme). Pour réduire ces risques, il est important d'alterner les tâches entre les différents employés pour éviter la répétition sur de longues périodes. Adapter les plans de travail à hauteur d'homme permet de diminuer les risques de développement de troubles et de douleurs. Enfin, automatiser toutes les tâches pouvant l'être évitent aux employés de se fatiguer et réduit considérablement les risques liés à la répétition de mouvements manuels.

 

Les risques liés à la manutention : Les conchyliculteurs peuvent être amenés à faire des manutentions de charges lourdes sur des distances plus ou moins importantes. Le danger est plus important en cas de travail en atmosphère chaude, froide ou humide, car ces conditions amplifient la difficulté de la tâche. Les principaux risques sont de développer des Troubles Musculo-Squelettiques, des lumbagos, des sciatiques, des entorses, des foulures au niveau des chevilles et des genoux. Le meilleur moyen de diminuer ce risque est d'utiliser des engins de manutention dès que cela est possible. Il est aussi très important de respecter les règles essentielles de manutention comme bien garder le dos droit en soulevant une charge lourde ou plier les genoux pour se baisser.

 

Les risques liés au long maintien de la posture debout : Rester debout en permanence est une contrainte due aux postes de travail, il est impossible de faire de la préparation et du ramassage en étant assis. Les employés sont donc soumis à ce risque tout au long de la journée. Le long maintenant de la posture debout peut provoquer des douleurs musculaires, des douleurs articulaires, des douleurs dorsales et des lombalgies. Afin de prévenir ces risques il est recommandé d'aménager les postes de travail à hauteur d'homme de manière à ne jamais avoir à travailler courbé et rendre la posture debout plus confortable. Il est aussi indispensable d'alterner les taches (rotation entre collègues) pour ne pas rester statique trop longtemps et partager la charge de travail. Enfin il est possible d'installer des sièges "assis-debout" pour rendre la posture debout plus facile à maintenir pendant de longues périodes.

 

Les risques liés au risque de coup et d'agrippage par une machine : Les conchyliculteurs utilisent de nombreuses machines et engins. Pour les conchyliculteurs qui les utilisent, ces mécaniques peuvent porter des coups ou happer des membres lors de leurs utilisations. Ce danger est principalement présent lors de l'utilisation, mais aussi lors du nettoyage et de la maintenance de ces équipements. Les risques possibles sont des coupures, des écrasements, l'amputation de membres, des infections ou même dans les cas les plus graves la mort. Pour prévenir ces risques, il est important de rester alerte lors de l'utilisation et du nettoyage des équipements et de porter des EPI adaptés (gants) lors de l'utilisation des machines. Faire en sorte de ne pas être dérangé et ne pas courir d'une tache à une autre. Enfin il est obligatoire d'utiliser des machines respectant les normes françaises (sigle NF) de sécurité et de ne pas les modifier.

 

Les risques liés à la noyade : Les conchyliculteurs travaillent sur de grandes étendues d'eau et peuvent donc se retrouver en difficulté en cas de problème les amenant à se retrouver dans l'eau. Le danger est principalement présent lors de déplacements dans l'exploitation sur une barge ou d'autres embarcations. Passer une période prolongée dans ou sous l'eau peut avoir des conséquences importantes, comme des séquelles neurologiques ou même la mort dans les cas les plus graves. Pour réduire les risques de noyade, il est important et obligatoire de savoir nager avant de monter sur une embarcation, il est aussi indispensable de porter des équipements et vêtements à flottabilité intégrée. Il est aussi possible de sécuriser l'embarcation utilisée pour réduire les risques, par exemple en vérifiant les filières de sécurité régulièrement ou même en installant des sols antidérapants pour éviter de trébucher ou glisser et tomber par-dessus bord.

 

Fin de l'extrait.

Document Unique : Conchyliculture

€99.00 Prix original
€74.25Prix soldé
  • L'entreprise achetant ce document est la seule à pouvoir en bénéficier à son propre compte. Elle peut à ce titre modifier le document comme bon lui semble. Toute reproduction et/ou diffusion de ce document, en tout ou en partie, est interdite et sera suivie de poursuites judiciaires.

4.6
57 (Satisfaction client)
Laissez votre avis sur nos produits
Laissez nous votre avisContenu médiocre! Je le fais savoir auprès du service support en exigeant réparation.Contenu moyen! Et en plus j'ai besoin du service support pour l'utiliser.Contenu moyen! je sollicite le service support pour demander modification.Contenu complet mais j'ai quand même besoin d'assistance pour mon document.Contenu complet, je n'ai même pas besoin de demander d'assistance au service support!Laissez nous votre avis
Paiement Sécurisé
CB / PayPal
Paiement Sécurisé
Service Support Réactif
Réponse mail  : 24h
Service Support
Large catalogue

Téléchargement rapide