Nouvelle version ! Conforme COVID-19 et loi n°3718 : Notre document unique d’évaluation des risques professionnels évolue pour rester conforme à l’évolution de la loi. Le document contient désormais un onglet « Prévention des risques » déjà pré-rempli par nos soins. La modification des risques est encore simplifié grâce à de nouvelles listes déroulantes. De plus, le document est désormais optimisé pour être imprimable directement au format A4 sans aucun réglage de votre part. Le design du document a également été intégralement revu pour être toujours plus ergonomique et toujours plus simple à prendre en main.

 

Il inclut l'évaluation des risques liés au Coronavirus comme l’exige la réglementation. L’obligation du port du masque comme moyen de prévention dans les espaces clos et collectifs y est inscrit, selon les mesures du gouvernement entrée en vigueur le 1er Septembre 2020.

 

Notre document unique d’évaluation des risques à destination des agence bancaires au format Excel est défini selon 2 unités de travail :

 

_ Travail au bureau

_ En déplacement

 

Ce document est déjà complété avec l'ensemble des risques professionnels de la profession. Il respecte la réglementation en vigueur sur l'évaluation des risques professionnels à la charge de l'employeur : Article L. 4121-3 et L. 4121-2 du Code du travail.

 

Gage de qualité du document : Notre réalisation se base sur l'article "Travail de bureau : Votre métier, article sur les risques professionnels pour le personnel de bureau" publié par l'organisme français INRS.

 

Le résultat est un fichier Excel de 5 pages contenant :

  • Une première de couverture. 
  • Une page de garde avec les renseignements utiles sur l'entreprise.
  • Les rappels réglementaires sur les DUERP
  • La présentation de la méthode d'évaluation des risques.
  • La trame du document unique avec 14 risques détaillés, évalués, ainsi que les moyens à mettre en oeuvre pour les réduire.

 

Comme tous nos documents, ce fichier peut être modifié à volonté. Nous y avons inclus la méthode d'évaluation des risques simplifiés par listes déroulante vous permettant d'ajouter ou de modifier des risques facilement.

 

Vous retrouverez dans ce document les risques majeurs liés au métier de banquier. En voici un extrait :

 

Les risques liés au travail prolongé sur écran d'ordinateur : Ce risque est principalement lié aux couleurs bleues des écrans. Ce risque est surtout présent lorsque le travail sur ordinateur dure longtemps. Le salarié est davantage exposé si l'intensité lumineuse de la pièce est faible et celui de l'écran élevé. Les dommages potentiels sont de l'irritabilité, de la fatigue, de la nervosité ainsi que des maux de tête. Pour réduire ce risque, il est recommandé par l'INRS de prendre une pause si le travail sur ordinateur dure plus de 2 heures d'affilée. Il est possible de mettre en place un logiciel  permettant de diminuer les couleurs bleues des écrans.

 

Les risques posturaux dus au travail de bureau : Les banquiers sont amenés à travailler de nombreuses heures de suite à leur bureau en position assise. Cette contrainte est présente tous les jours pour les personnes dont le bureau est le poste de travail principal. Les risques auxquels sont exposés ces salariés sont des douleurs musculaires ainsi que des douleurs dorsales. Pour réduire ces risques, il est recommandé d'adapter le poste de travail via les recommandations INRS en vigueur. Voir à la mise en place d'équipements de bureaux plus confortable en cas de problème.

 

Les risques liés aux chutes de plain-pied : Les personnes travaillant en agence bancaire sont également exposées aux chutes de plain pied, même si les déplacements sont rares et de courtes distances. Il y'a toujours des besoins de déplacement dans l'entreprise (ex : aller chercher un document à l'imprimante, ou encore consulter un collègue). Le risque est principalement présent lorsqu'il pleut et que le sol des locaux est mouillé. Les dommages potentiels sont des chutes, des chocs, des contusions et/ou des fractures. Pour limiter ces risques de chutes, il est important de ne pas courir dans les locaux, ne pas stationner dans les lieux de passage de l'entreprise. S'il n'y en a pas, étudier la possibilité d'installer des tapis pour retenir l'eau à l'entrée des bâtiments par temps de pluie.

 

Les risques psychosociaux liés aux cadences de travail : Les personnes travaillant en agence bancaire peuvent être soumises à des risques psychosociaux de par la variation de la quantité de travail qu'elles ont à accomplir. En effet, ces agences peuvent connaître des périodes de pics d'activité ou bien à l'inverse des périodes de creux d'activité. Les risques possibles pour ces salariés sont une dégradation de l'ambiance de travail, du stress, de l'anxiété, de l'irritabilité. Dans des cas extrêmes : Burn-Out (activité trop intense conduisant à un épuisement professionnel) ou Bore-Out (manque important d'activité conduisant à des troubles psychologiques de type anxieux et dépressif). Pour réduire ces risques, essayer de répartir le travail au mieux toute l'année dans le domaine du possible. En cas de pics d'activité et si les cadences de travail deviennent intenables, ne plus accepter de travail ou reporter ultérieurement. En cas de manque d'activité, voir s'il est possible de trouver d'autre activité utile à l'entreprise pour rester actifs.

 

Le risque de blessures avec du matériel de bureau :Les employés amenés à utiliser régulièrement du matériel de bureau potentiellement coupant sont plus exposés à ces risques. (ex : agrafeuse, ciseaux, cutter). Les dommages possibles sont des coupures et/ou des hématomes. Pour réduire ce risque, voir s'il est possible de substituer les outils les plus dangereux (ex : cutter) par des outils qui le sont moins. Utiliser les objets de bureau strictement à l'usage qui leur est réservé. Rester vigilant lors de l'utilisation de matériel coupant et/ou pointu.

 

Les risques liés aux défauts de lumière dans les bureaux : Le personnel travaillant au bureau peut être exposé à un manque de luminosité dans son environnement de travail. Ce manque de lumière est souvent dû à un déficit d'ensoleillement durant l'automne, l'hiver et parfois le printemps. Les conséquences s'arrêtent à de légers troubles psychologiques telles que de l'irritabilité, de la fatigue et/ou de la nervosité. Pour réduire ces risques, on peut aménager les locaux de manière à augmenter l'éclairage naturel dans un premier temps puis l'éclairage artificiel dans un second temps. 

 

Fin de l'extrait.

Document Unique : Agence Bancaire

€89.00 Prix original
€66.75Prix soldé
  • L'entreprise achetant ce document est la seule à pouvoir en bénéficier à son propre compte. Elle peut à ce titre modifier le document comme bon lui semble. Toute reproduction et/ou diffusion de ce document, en tout ou en partie, est interdite et sera suivie de poursuites judiciaires.

4.6
57 (Satisfaction client)
Laissez votre avis sur nos produits
Laissez nous votre avisContenu médiocre! Je le fais savoir auprès du service support en exigeant réparation.Contenu moyen! Et en plus j'ai besoin du service support pour l'utiliser.Contenu moyen! je sollicite le service support pour demander modification.Contenu complet mais j'ai quand même besoin d'assistance pour mon document.Contenu complet, je n'ai même pas besoin de demander d'assistance au service support!Laissez nous votre avis
Paiement Sécurisé
CB / PayPal
Paiement Sécurisé
Service Support Réactif
Réponse mail  : 24h
Service Support
Large catalogue