Nouvelle version ! Conforme COVID-19 et loi n°3718 : Notre document unique d’évaluation des risques professionnels évolue pour rester conforme à l’évolution de la loi. Le document contient désormais un onglet « Prévention des risques » déjà pré-rempli par nos soins. La modification des risques est encore simplifié grâce à de nouvelles listes déroulantes. De plus, le document est désormais optimisé pour être imprimable directement au format A4 sans aucun réglage de votre part. Le design du document a également été intégralement revu pour être toujours plus ergonomique et toujours plus simple à prendre en main.

 

Il inclut l'évaluation des risques liés au Coronavirus comme l’exige la réglementation. L’obligation du port du masque comme moyen de prévention dans les espaces clos et collectifs y est inscrit, selon les mesures du gouvernement entrée en vigueur le 1er Septembre 2020.

 

Ce document est déjà complété avec l'ensemble des risques professionnels de la profession. Il respecte la réglementation en vigueur sur l'évaluation des risques professionnels à la charge de l'employeur : Article L. 4121-3 et L. 4121-2 du Code du travail.

 

Gage de qualité du document : Étude basée sur l'article "La prévention des risques professionnels des agriculteurs" de l'Organisme Français Officiel-Prévention.

 

Le résultat est un fichier Excel de 5 pages contenant :

  • Une première de couverture.
  • Une page de garde avec les renseignements utiles sur l'entreprise.
  • Les rappels réglementaires sur les DUERP.
  • La présentation de la méthode d'évaluation des risques.
  • La trame du document unique avec 24 risques détaillés, évalués, ainsi que les moyens à mettre en oeuvre pour les réduire.

 

Comme tous nos documents, ce fichier peut être modifié à volonté. Nous y avons inclus la méthode d'évaluation des risques simplifiés par listes déroulante vous permettant d'ajouter ou de modifier des risques facilement.

 

Vous retrouverez dans ce document les risques majeurs liés au métier d'agriculteur céréalier. En voici un extrait :

 

Les risques liés à l'utilisation de pesticides : Les agriculteurs sont exposés aux risques chimiques des produits phytosanitaires qu'ils utilisent (fongicides, insecticides, herbicides, etc.) soit par voie orale, respiratoire, et/ou cutanée. Le risque est principalement présent lors de la préparation des produits, du traitement par épandage, du nettoyage, de la vidange des cuves, et dans le cas d'un éventuel dysfonctionnement du pulvérisateur. Il y'a d'abord un risque d'intoxication aiguë lors d'une exposition accidentelle pouvant générer : troubles cutanés, digestifs, respiratoires, musculaires, nerveux, cardiovasculaires. Mais le plus néfaste reste l'exposition fréquente et prolongée à des doses faibles (intoxication chronique) pouvant générer : troubles du système nerveux, effets cancérigènes et mutagènes, perturbations endocriniennes. Pour réduire ces risques, toujours respecter les consignes d'utilisation des produits, en particulier le port des EPI prescrit par le fabricant. Utiliser des gants normés CE EN 374, des combinaisons étanches prévues pour les traitements phytosanitaires, des lunettes de protection, des masques (à cartouches A2P2), ainsi que des bottes de sécurité (CE EN345-346-347). Disposer de la formation Certiphyto.

 

Les risques liés à l'écrasement par chute de charge ou renversement d'engins (Machinisme agricole) : Les agriculteurs utilisent de nombreux engins agricoles et des attelages divers. Toutes ces machines peuvent être source d'écrasement dans deux cas : elles contiennent une charge susceptible de chuter ou bien, l'engin agricole risque de se renverser (ex : pente, fossé). Le risque est principalement présent lorsque l'on transporte des charges avec un attelage mal arrimé et/ou que l'on évolue sur des sols pentus, inégaux et/ou en dévers. Les dommages possibles sont des Coupures, écrasements, amputations, infections, voire la Mort. Pour réduire ces risques, lorsque l'on transporte des charges, toujours prendre le temps de les arrimer correctement sur l'attelage. De plus, avant de s'engager sur un terrain en pente / en dévers ou comportant des ornières, prendre le temps de s'y rendre à pied afin d'évaluer les risques de renversements.

 

Les risques liés à l'exposition à des agents biologiques : Les agriculteurs sont exposés aux bactéries, virus, animaux par plusieurs voies : plaies souillées par de la terre contaminée (tétanos), morsures d'animaux (venins des serpents), piqûres d'insectes (guêpes, frelons). Il peut aussi y avoir des allergies au pollen ou aux insectes (chenilles, guêpes, frelons). Le risque est principalement présent lors du travail en extérieur et plus particulièrement durant la pleine saison, le printemps et l'été. Les principaux risques sont une contamination par virus ou bactérie avec tous les symptômes liés (ex pour tétanos : frissons, transpiration, convulsion, difficulté à avaler, maux de tête, maux de gorge, raideur). Il y'a également le risque d'attaques par différents animaux tels qu'abeilles, guêpes, frelons, serpents. Pour réduire ces risques, Il est important d'avoir tous ses vaccins obligatoires à jour, notamment celui du tétanos.

 

Les risques liés à l'utilisation d'engrais chimique : Les agriculteurs utilisent des engrais azotés (sous forme de nitrate d'ammonium majoritairement) qui comportent des risques pour la santé. Le risque est principalement présent lors de l'épandage d'engrais chimique en milieu agricole, lors de certaines manutentions, ou encore lors de la remise en suspension depuis les lieux de dépôts. Le danger principal des engrais vient des particules de nitrate d'ammonium qui sont très fines et qui peuvent pénétrer à l'intérieur des poumons. Cette inhalation sous forme de poussières peut être responsable d'une rhino-pharyngée et trachéale, d'une irritation des muqueuses et des voies respiratoires, de toux ainsi que de difficultés respiratoires. Les poussières peuvent aussi provoquer des irritations oculaires. Pour réduire ces risques, toujours respecter les consignes d'utilisation des produits, en particulier le port des EPI prescrit par le fabricant.

 

Les risques liés à l'inhalation de poussières organiques : Les agriculteurs travaillent au contact de céréales, de pailles, de compost, de grain moisi qui les exposent à des quantités élevées de poussières organiques et de micro-organismes (acariens, moisissures, microbes, toxines fongiques et bactériennes). Les dommages possibles sont des asthmes, des bronchites chroniques, des pneumopathies d'hypersensibilité, des broncho-pneumopathies chroniques obstructives, la maladie du "poumon du fermier" (pneumopathie d'hypersensibilité) ainsi que la "fièvre des poussières" (Syndrome toxique des poussières organiques).

 

Fin de l'extrait.

Document Unique : Agriculteur et Eleveur

€99.00 Prix original
€74.25Prix soldé
  • L'entreprise achetant ce document est la seule à pouvoir en bénéficier à son propre compte. Elle peut à ce titre modifier le document comme bon lui semble. Toute reproduction et/ou diffusion de ce document, en tout ou en partie, est interdite et sera suivie de poursuites judiciaires.

4.6
57 (Satisfaction client)
Laissez votre avis sur nos produits
Laissez nous votre avisContenu médiocre! Je le fais savoir auprès du service support en exigeant réparation.Contenu moyen! Et en plus j'ai besoin du service support pour l'utiliser.Contenu moyen! je sollicite le service support pour demander modification.Contenu complet mais j'ai quand même besoin d'assistance pour mon document.Contenu complet, je n'ai même pas besoin de demander d'assistance au service support!Laissez nous votre avis
Paiement Sécurisé
CB / PayPal
Paiement Sécurisé
Service Support Réactif
Réponse mail  : 24h
Service Support